Kathmandu et sa vallée

Kathmandu, Népal le 17/10/2013

 

En revenant de Chitwan il nous reste une semaine avant notre vol pour Bangkok, ce ne sera pas de trop pour visiter Kathmandu qui regorge de temples hindous et bouddhique.

On commence donc par Swayambunath, collée à Kathmandu, que nous atteindronsen prenant un petit bus local, expérience assez comique. Un rabbateur est présent dans chaque bus et crie à tout va pour rameuter du monde.

On monte dedans, quand on arrive à s'assoir, on met les jambes de cotés, en effet les népalais sont plus petits que nous et il est dur de tenir assis dans leur bus avec nos tailles d'européens. Bref, le trajet bien que de 3 km environ nous demanderas une bonne demi-heure, vu que le bus doit s'arreter tout les 300 m pour rameuter du monde. Dedans on passe pas inaperçus, nous sommes les seuls touristes à bord et visiblement ils ont pas l'habitude de les voir prendre ces bus.

A la sortie on tombe tout d'abord sur un petit temple en partie en travaux

 

Nous montons ensuite la colline de Swayambunath, légèrement surchargée de drapeaux de prières,

 

Pour enfin arriver à la stupa

 Ce batiment (le gros truc blanc derrière) contient des reliques bouddhiques. Le dome est surmonté d'un édifice carré dont les 4 faces possèdent le dessin du regard de bouddha, avec le un népalais (qui ressemble à un ?) en guise de nez et qui symbolyse l'unité ici (enfin selon lonely)

 

Durant nos quelques jours ici, nous visiterons également à Kathmandhu même Dubar Square, qui est un ensemble de plusieurs temples hindous et de l'ancien palais royal

Vu le nombre de dieux vénérés dans la religion hindou le site est vraiment surchargé de temples enchevêtrés les uns sur les autres, chacun étant dédier à un dieu.

Ici certains temples devraient être interdits aux moins de 18 ans

 

Mais bon, s'il fallait même surveiller l'age des éléphants...

 

En revanche rien à dire pour les vaches sacrées

Après la visite des cours du grand palais royal (on peut pas rentrer à l'intérieur des batiments)

 

on admire le petit temple d'Ashok Binayak

Ce temple, malgré sa toute petite taille, est selon lonely planet l'un des plus important temples dédiés à Ganesh, le dieu à tête d'éléphant, et il est effectivement très visité par les hindous

 

la fin de nos aventures népalaises au prochain récit

 

Commentaires

 B
Ganesh !



Autres récits de voyage

Autres Recits en Népal